© Julien DANIEL


La révolution Orange

En novembre 2004, au lendemain des élections présidentielles, l'Ukraine est coupée en deux. Le résultat officiel donne Viktor Yanoukovitch vainqueur. C'est le candidat du système, successeur de Leonid Koutchma, soutenu par le président russe Vladimir Poutine. Les partisans de son rival malheureux, Viktor Youtchenko, victime durant la campagne d'une tentative d'empoisonnement qui le défigure à moitié, descendent dans la rue pour contester la validité du scrutin. Des drapeaux, des banderoles oranges fleurissent dans toutes les rues de Kiev la capitale, ainsi qu'à l'ouest du pays. Des milliers de manifestants vont plusieurs semaines durant occuper la place principale de la ville ainsi que nombre d'édifices publics. A l'est du pays au contraire, on soutient Viktor Yanoukovitch et on arbore des drapeaux de couleur bleue. La cour suprême finira par invalider le scrutin et les ukrainiens revoteront fin décembre. La révolution orange portera au pouvoir l'opposant Youtchenko.

1 of 40  Previous | Next